Comment gérer la tonne de mots de passe que vous générez ?

carnet-adresse

Si vous êtes sur le web depuis quelques années déjà ou que vous venez de naître sur la toile et que vous avez décidez de mettre les bouchées doubles pour y arriver, alors vous devez déjà avoir des dizaines de pseudos, identifiants, mots de passe et peut-être même plusieurs adresses mail !

Alors comment faites-vous pour tout retenir ? Une feuille traine sur votre bureau ? Comment faire mieux ?!

 

Voici comment remédier à ce problème qui ne fait que vous ralentir dans votre travail…

Un fichier texte c’est pas terrible…

Alors pourquoi pas… un fichier texte ou même plusieurs dans lesquels vous allez mettre vos pseudos et mots de passe, mais pourquoi ai-je l’aire si retissant ?

C’est parce que ça fait des années que je gère des dizaines et même des centaines de codes, identifiants etc… et j’ai essayé les fichiers texte mais c’est assez (excusez moi l’expression) bordélique ! On en fait un puis un autre puis on ne sait plus dans quel dossier on l’a rangé et même bien organisé, on fini par avoir un scroll interminable pour trouver un mot de passe, c’est très pénible !!

Il ne faut pas oublier, les données étant « virtuelles », il y a toujours le risque de tout perdre du jour au lendemain. Alors bien sûr, si on perd un mot de passe on peut toujours faire une demande de réinitialisation, dans la plus part des cas on s’en sort, mais combien de temps êtes vous prêt à perdre chaque jour ?!

Et puis on ne sait jamais où les mettre donc ça encombre vite le bureau virtuel pour rien! !

Une feuille qui traine sur le bureau…

Oui je sais, j’extrapole un peu je l’avoue,  mais c’est comme ça que j’ai commencé à m’organiser ;)

Puis j’ai accroché la feuille sur un mur, puis une deuxième et ainsi de suite…  c’est beaucoup mieux sachez le !

Le seul problème c’est que quand il faut modifier le mot de passe (et il faut le faire assez régulièrement même si vous n’êtes pas parano), il faut décrocher la feuille et c’est encore une perte de temps.

Sans compter qu’il vaut mieux avoir d’autres informations bien plus utiles sur sont mur comme une « To do liste », de belles images, des post it ID ou de belles phrases positives pour se motiver par exemple…

La solution… un carnet d’adresses !

J’ai trouvé cette solution cette année et je ne sais pas comment j’ai fais pour faire sans pendant autant de temps (shame on me) !

Je me suis acheté un vulgaire petit carnet d’adresses à moins de 5 euros sur Amazon et je vous promet que cela m’a changé la vie ;)

Les fournitures de bureau, c’est une petite folie passagère… je le dis pas mais je me suis acheté deux ou trois autres petits trucs sympathiques, je vous livrerais peut-être mes autres grands secrets de blogueur dans un nouveau post ;)

Le calepin d’adresse, ça ne prend pas de place ! On peut l’avoir sur le bureau prêt à l’emploi et le consulter dès qu’on veut.

C’est très pratique et ça coûte rien, vérifiez bien, vous en avez peut-être un qui traine quelque part chez vous et qui n’a pas encore trouvé sa voie ;)

N’hésitez pas à me dire si ce que vous pensez de cette solution et si vous en avez d’autres, postez les !

Vous allez aimer ces articles :


Une reponse a Comment gérer la tonne de mots de passe que vous générez ?

  1. Calliope IT from Creation de sites web en Limousin dit :

    Le répertoire téléphonique c’est pas mal quand on bosse seul.
    Par contre dès qu’on bosse en équipe… se jeter le calepin à travers la pièce c’est pas très pratique.

    Perso j’ai opté pour le logiciel KeePass, qui permet de stocker le mots de passe et bien d’autres info et de les organiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


CommentLuv badge

Ce blog utilise KeywordLuv. Entrez VotreNom@VotreMotCles dans le champs "Pseudo" pour en profiter.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

http://